Des menus végétariens dans les assiettes

Les menus de restauration collective évoluent !

Suite à la loi dite Egalim (loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous), les gestionnaires, publics (comme la commune) ou privés, des services de restauration collective scolaire sont tenus de proposer au moins une fois par semaine un menu végétarien à compter du 1er novembre 2019 – et cela pour une durée de 2 ans.

Ce menu pourra être composé de protéines animales (laitages, œufs) ou végétales (céréales, légumineuses).
L’expérimentation fera l’objet d’une évaluation, notamment de son impact sur le gaspillage alimentaire, sur les taux de fréquentation et sur le coût des repas, dont les résultats seront transmis au Parlement au plus tard six mois avant son terme.