Comprendre le déneigement

En cette période où les chutes de neige sont monnaie courante, nos services techniques sont rudement mis à contribution sur le déneigement, sujet beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît sur un territoire vaste comme le nôtre. Explications.

LES ROUTES DÉPARTEMENTALES
L’axe principal « RD 106 » (route de la Barliette, route de Flaine) qui traverse la commune est entretenu et déneigé par les services du Département (ex-DDE). De ce fait, tous les problèmes rencontrés sur cet axe sont de leur ressort ou des pompiers (arbres tombés, ligne et poteaux électriques cassés).

LE PROCESSUS DE DÉNEIGEMENT
Notre plan de déneigement est basé sur la priorisation des axes desservant un nombre d’usagers important. Lors d’un épisode neigeux, nous ouvrons les routes en laissant des moraines et des tas de neige où nous en avons la possibilité. Dès l’ouverture des axes prioritaires, nous réalisons un élargissement par fraise à neige notamment et /ou à la chargeuse à godet. Dès l’accalmie, nous procédons à l’ouverture des dernière petites voies et des parkings. Quand la météo le permet, nous enlevons les moraines et les tas de neige.
Enfin, la route n’a pas vocation à récupérer la neige des habitations privées (ce qui est quelquefois dangereux pour les véhicules empruntant les voies).

LES PIÉTONS
Il en est de même pour le déneigement piéton où nous mettons en action des fraises à main et sur porteur pour évacuer la neige sur la route. Cette neige est récupérée par une chargeuse avant les premiers piétons vers 6h du matin.

LE BRUIT
Conscient de la gêne occasionnée par le travail très matinal des agents, nous ne pouvons malheureusement pas, étant donné la fréquentation et le travail à effectuer, venir avec des engins trop tard dans le centre de la station sans augmenter aussi l’accidentologie avec les véhicules ou les piétons qui fréquentent le centre dès 6 h du matin pour certains.
Cela ne serait pas non plus agréable de passer la journée et la soirée à entendre et croiser des engins.

LE STOCKAGE
De plus, nous n’avons malheureusement pas assez de stockage de neige et quand ces derniers sont pleins suite à des précipitations mêmes faibles mais continues, nous ne pouvons faire autrement que les vider rapidement pour anticiper les prochaines intempéries.

– – – – – – – – – – – – – – – – – –
Soyez conscients que la quantité de travail à réaliser – avec nos effectifs déjà renforcés – est telle que, même en travaillant 8 à 12 heures par jour (limite légale), nous ne pouvons réaliser la totalité de nos missions sans devoir intervenir tôt le matin sur Arâches, La Frasse et Les Carroz.