Actualités

L'eau, un bien précieusement géré
mardi 18 juillet 2017
La préfecture de Haute-Savoie s'inquiétait dès le début de l'hiver : les faibles précipitations de l'automne auraient pour conséquence de restreindre la production de neige de culture dans les stations du département pour préserver les réserves d'eau potable. Des appels à la vigilance ont été lancés mais la station des Carroz a été touchée dans une moindre mesure car des investissements importants sont réalisés pour améliorer la production de neige de culture en impactant le moins possible les réservoirs d'eau actuels.

Un plan d'investissement sur plusieurs années

Mené par la commune via la Soremac (société des remontées mécaniques des Carroz), un plan "neige" est actuellement en cours sur 3 ans. Commencé l'année dernière, ce plan a deux principaux objectifs : améliorer la production instantanée et augmenter la capacité de production. Pour cela, la commune, sur proposition de la Soremac, va investir cette année 1,4 millions d'euros (en autofinancement dont 500 000 € de subvention provenant de la région Auvergne-Rhône-Alpes). C'est un plan d'envergure qui vise à rénover et améliorer les infrastructures existantes. Il a fallu remplacer les conduites actuelles et étendre le réseau (3400 m de nouvelles conduites sont prévues en 2017). En complément, les vieux enneigeurs sont changés au profit de nouveaux (les enneigeurs de dernière génération permettent de produire sur des fenêtres de temps plus courtes et dans des conditions météos moins froides), ainsi que les pompes et les compresseurs (pour augmenter la ressource en air).

Des secteurs en priorité

La commune veut garantir ainsi un enneigement constant malgré des conditions climatiques défavorables (par exemple, dans le secteur débutants très fréquenté) et des liaisons préservées sur le Grand Massif (les fermetures de liaison ont un impact important sur le chiffre d'affaires de la station). Et, dans le cas de conditions climatiques sèches et peu propices comme l'hiver dernier, il est décidé d'enneiger en priorité certains secteurs. Ces secteurs sont choisis en fonction de plusieurs critères : les réserves d'eau restantes, l'exposition au soleil et, surtout, la facilité d'accès et de retour pour les skieurs.

Une gestion des ressources respectueuse

Pour sa production de neige de culture, la Soremac dispose de 115 000 m3 d'eau via deux retenues : le lac de l'Airon (retenue principale de 85 000 m3) et le lac de Gron (retenue de 40 000 m3 alimentée par l'Airon). Restent 10 000 m3 d'eau au minimum réservés pour le grand public dans le pire des cas. En amont, les captages pour reremplir le lac de l'Airon ont un débit contrôlé pour garantir que les petits ruisseaux alentours ne soient pas à sec. Consciente de cette problématique des ressources, et parce qu'elle se révèle essentielle économiquement et écologiquement, la commune étudie plusieurs options pour les années à venir, à savoir : soit l'agrandissement du lac de l'Airon, soit l'adjonction au lac de Vernant. La meilleure solution sera retenue en fonction des préconisations des études en cours.

Des travaux réalisés avec l'aide de la région Auvergne Rhône Alpes.
Mairie d'Arâches - 64 route de Frévuard - 74300 ARACHES LA FRASSE - Tél. : 04 50 90 03 40 - Fax : 04 50 90 07 63